Le Sénégal, ce phare à la dérive...

Un Tsunami, ce raz de marée géant qui emporte tout sur son passage, dévastant les villes et les villages, laissant un pays hagard et traumatisé. Nous avions vécu sidérés et impuissants celui de Phuket depuis nos écrans de télévision, aujourd'hui nous le vivons en temps réel. Mais ici je ne vous parle pas d'une vague venue de la mer. Je vous parle d'une vague de colère sourde et froide qui gronde depuis des années, attisant les rancœurs et les envies. Rien ne va plus, au pays de Senghor chantre et poète de la Négritude, de Cheikh Anta Diop qui le premier a affirmé que l'Égypte était noire, des Lions de la Teranga qui portent haut les couleurs de la Nation de par le monde, des fiers Baobabs qui se dressent majestueusement dans la savane, de Sadio Mané le magicien aux pieds d'or, de la Téranga ou l'hospitalité à la sénégalaise, du Cebbu Jeun ou Jolof Rice pour nos amis africains anglophones (surtout pas de débats) et du Yassa.

Read →